Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/97b5b8e64e0ec320b89e2eec14118421/web/wp-content/themes/Divi/functions.php on line 5806

Voir dans le contexte original.

Son nouveau livre était attendu depuis plus de deux ans, il est enfin arrivé à bon port. Marc-Edouard Nabe propose son 30ème livre, Les Porcs. Un imposant pavé noir de 1000 pages, excusez du peu. Après L’Homme qui arrêta d’écrire en 2010 (qui avait failli décrocher le Prix Renaudot, on s’en souvient), L’Enculé en 2011 et la republication de son premier livre Au régal des vermines en 2012, c’est le 4ème livre que Nabe publie directement lui-même en auto-édition. Des couvertures noires, juste le nom de l’auteur, le titre, rien au dos et en 4ème le numéro 30. Pas d’autre texte, de code barre, etc. Pas d’Amazon ou autres à la demande, de l’auto-édition totale, radicale. Un auteur qui s’entoure de quelques professionnels pour réaliser « son » livre (composition, maquette, corrections-relecture, assistant coordinateur) puis qui choisit lui-même un imprimeur. Une fabrication toujours aussi exceptionnelle, un livre cousu -vous pourrez en chercher longtemps sur les tables des libraires-, un beau papier légèrement ivoiré. Premier tirage à 1500 exemplaires. Côté distribution, Marc-Edouard Nabe propose son livre uniquement via son site internet. Un unique point de vente physique en colportage, Darius Krzemien comme un grand roi persan, sous son arbre Place Maubert à Paris. Avec ce livre, Marc-Edouard Nabe reprend la veine du Journal, couvrant dans ce premier volume les années 1999 à 2010.