« Printemps de feu »

40.00

Sur Printemps de feu :
« Ce reportage-fiction politico-mystique est traversé par un souffle irrésistible, constellé d’images splendides et lesté par des idées et des vues qu’on peut discuter, ou même combattre, mais qui ont leur poids et leur cohérence. En bref, Marc-Edouard Nabe s’y pose en ennemi de l’Amérique hégémonique, de l’intégrisme protestant lié à l’extrémisme sioniste, de l’Occident hypocrite et décadent, et plus généralement du matérialisme abruti de bien-être et se jouant la comédie pseudo-humanitaire, auquel Nabe oppose sa foi poétique de disciple de Bernanos et de Bloy, en catholique déjanté fou de jazz et de sexe…

La jeune femme se nomme naturellement Shéhérazade, le lecteur comprend que c’est parti pour un roman dont la matière sera fait de poussière gluante, de BOUMS de bombes ponctuant les paragraphes, de scènes plus réelles et cocasses qu’à la télévision  et surtout d’épisodes inattendus et pleins d’humanité radieuse, avec une frise de personnages attachants au possible. »

Jean-Louis Kuffer, 24 Heures, 9 septembre 2003.

UGS : Nabe25 Catégorie :

Description

Éditions du Rocher, septembre 2003.
297 p.
20 mars 2003, Bush attaque l’Irak, le romancier arrive à Bagdad sous les bombes avec Shéhérazade…

Information complémentaire

Poids 0.8 kg